News inutile histoire de donner des nouvelles

par Mottires (commentaires : 0)

Avatar de Mottires

Coucou bande de poilu!

Alors, je sais, on sort rien en ce moment, mais bon, faut noter que ce n'est pas de la faute des autres. c'est en grande partie de la mienne, bah oui, je suis censé faire l'adaptation de Blaster Knuckle depuis un bon moment déjà, mais la motive ne me prend pas et j'ai signé une superbe absence de deux mois qui n'a certes pas arranger les choses.

Pis bon, comme je suis pas le seul fautif faut être honnête, il nous faut encore et toujours des traduteurs. Alors si vous parlez nippons ou encore anglais, vous êtes les bienvenue au sein de la team!!!! Car dans la team il y a 4 trads au grand max et aucun n'est disponible pour le moment, donc la on est sans trad quoi, et c'est la merde XD

Mais histoire de pas vous laisser sans nouvelles, et surtout parce que Sechs rempli a lui tout seul la page d'accueil, je vais vous faire part d'un petit délire que je m'étais taper un soir, que je causais avec Darkboulette sur msn. Je vous livre le premier chapitre de ce délire, qui aura certainement un topic dédié quand j'aurais terminé les autres (y en a trois ou quatre d'écrit, mais ça me plaît pas, faut que je retouche certaines tournure de phrase)



Si la team666 était une entreprise comme les autres ?

Si
c'était le cas, on aurait vite fait de faire faillite avec une bande
bras cassés comme eux. Non mais vous vous imaginez ? Non ? Bah on va
essayer un petit exercice de style alors.

Lundi, huit heure, ouverture des bureaux

Darkboulette,
en bon directeur de la section infographie arrive fraîchement levé. Il
a travaillé tout le week end sur ses dessins et compte bien remettre ça
aujourd'hui. Surtout qu'il a du travail le pauvre, un collègue d'une
autre boite l'a appeler pour avoir un coup de main sur un obscur projet
dont il ne sait même pas le nom. Mais comme c'est un bon gars. Il a dit
oui. Il dit toujours oui, il est faible face a la détresse des autres.
Mais comme il n'a rien d'autre que le travail dans la vie ça ne le
dérange pas.
Et puis il compte sur ses collègues pour l'aider dans
sa besogne. Problème il est naïf. En effet, il rentre dans le bureau et
tout les postes de travail sont vacants. Les feignasses ne sont pas
encore arrivés. Sont ils seulement levé ? Le pauvre ingénue se dit
qu'ils ne vont pas tarder. Il devrait avoir appris depuis le temps.
Mais non, il n'a toujours pas compris que les gens sous ses ordres sont
des branquignols de la pire espèce. Ce manque d'analyse peut être
imputés a son âge. La réflexion est facile et récurrente, mais que
voulez vous. Il ne faut pas chercher trop loin parfois.
Vous vous
demanderez comment il a pu arriver a ce niveau de responsabilité si
vite ? Allons.... Vous avez déjà la réponse dans un coin. Et oui, il
est passé sous le bureau. Faut bien réussir dans la vie, et le film «
promotion canapé » l'a beaucoup inspiré.

Il allume donc son
ordinateur, et reçoit alors un texto du sieur Patoch : « Je m'habille
». notre DB chercher alors le message caché dans ces deux mots pendant
quelques minutes quand soudain son téléphone vibre de nouveau : « Je
prend mon petit déjeuner ». Comme un petit garçon prévenant sa mère, la
patoch dicte ce qu'il fait au fur et a mesure de la journée depuis le
lever jusqu'au coucher. C'est très pénible et c'est pour ça que le
directeur technique qui recevait auparavant ces horripilant message a
fait dériver les appels vers celui de son DB. Ce dernier ne sait
toujours pas d'où proviennent ses messages, il en reçoit quand même 25
par jour, et cela commence à l'agacer sérieusement depuis 3 mois que
cela dure.

Après avoir appris que son interlocuteur sortait sa
poubelle, DB commence a bosser sur un Ares fraîchement livré. Pendant
que notre jeunôt travaille, arrive Faery, un de ses gars recemment
recruté. Bourreau de travail également, il n'en a jamais assez. C'est
un attitude qui plaît à notre chef en herbe. Et puis c'est l'un des
rares a arrivé a l'heure. Raison de plus pour l'aimer.

Au bout
d'une demi heure de travail et suite a la révélation importante de
patoch « je monte dans le bus ». Nos deux compères qui travaillent plus
vite que la lumière ne savent plus quoi faire. Forcement a force de
travailler la nuit te le week end, ils savent plus quoi foutre de leur
journée. Surtout que le département traduction ne leur a toujours pas
envoyé le boulot promis. Il décide donc d'aller voir le bureau d'à coté
et ne virent personne. Pas une âme n'est présente en ses lieux. Sur le
tableau du personnel on peut lire.

Traducteurs
- Jabberwock : Congé a durée indéterminé
- Wax : Vacances trimestriel de dix semaines
- Agonotrax : Ne viendra pas bosser lundi, il fait la fête ce week end
- Franckinette : idem
- Yami yow : J'emmerde DB, je bosse que avec Sechs
- Driiz : y a du boulot ?

Pigistes
- Aliatréides : Viendra bosser quand un traducteur sera là
- babar : si personne me file de boulot je vous pas pourquoi je me ferait chier a venir.
 
Complètement
dépiter, il décide d'aller voir le directeur du personnel, Sechs. Celui
ci arrive justement dans l'entreprise au même moment, il est 10h du
matin.

« Sechs, ca tombe bien, fallait que je te cause. Ça peut
plus durer, mes gars sont pas la. Les trads branle rien, les
fournisseurs livrent pas. On peut pas bosser dans cette boutique.
-
Mais qu'est ce que tu me pompe DB... Nan laisse, si tu me pompait, au
moins j'aimerais, mais la tu m'emmerde. Qu'est ce que tu veux que je te
dise ? Genre moi je viens ici pour bosser.
- Justement t'as vu l'heure ?
- Bah 10h c'est bon non ? Tant que j'arrive pas après momo y a pas de soucis.
- Ouais ben momo c'est pas un exemple hein
- Bof tu sais, quand on a vécu kelo, on peut tout supporter niveau retard.
- Ouais c'est pas une raison, si je me retenais pas je lui dirai de bosser cinq minutes moi
-
Mais tais toi bon sang, le connaissant ça m'étonnerai pas qu'il est
posé des cameras un peu partout et il va encore te couvrir de ridicule.
Remarque tu fais ce que tu veux hein. Moi je me marre bien a chaque fois
- Ouais tu participe même a l'occasion
- Ben écoute, on aime bien te taquiner....
- Ce qui arrange pas mon problème, je fais quoi ?
-
Bah j'en sais rien moi, t'as qu'a aller faire un stage chez le service
marketing, vu que t'as des lacunes chaque fois qu'on te demande un
texte de réclame.
- Ouais bah c'est pas mon boulot.
- Vraiment tu
m'emmerde, tu crois que c'est mon boulot à moi ? On a personne pour ce
putain de taff, donc on fait avec les moyens du bord. »
Un nouvel arrivé fait irruption dans la boite. Grand avec des lunettes, crane rasé, gueule de con.
« Salut les filles » dit le nouvel arrivé
-
Ahhhh, yamatoto tu tombes bien » lui dit Sechs, « t'aurais pas du
boulot pour l'autre tête de noeud ici présente. Il arrête pas de ma
saouler qu'il a rien à foutre.
- Bah justement, je sais que tu t'en
branle mais je venais te dire que le projet sur le quel nos deux boites
bosser. Ça a été racheter par un autre. Donc on va arrêter.
- Bon ben un truc de moins a faire.
- Bon DB, je vais t'envoyé un chti truc a faire par mail tout a l'heure, t'inquiète tu sera pas a rien foutre.
- YESSSS. Bon ben j'attend ça avec impatience. » dit Darkboulette tout joyeux
« Bon sur ce moi j'y vais, j'ai rendez vous avec momo pour l'apero dans une demi heure.
- Attend! » lui dit Sechs. « Si tu va boire un coup je te suis, on se fait chier dans cette boutique.
- Sechs putain tu branle quoi, pas comme ca que ca va avancer
- Mais c'est toi même qui m'a dit que y avait rien a faire. Bon allez, cassos, direction bistrot.

Les
deux patrons se barrent ensemble laissant le pauvre Darkboulette
songeur. Vraiment on se demande comment cette boite peut tourner avec
des patrons pareil. Heureusement que je suit la pour remonter le
niveau. Sinon ca ferait longtemps qu'on aurait couler.
Il retourne
donc dans son bureau ou il eu l'agréable surprise de voire Ero Natsu,
Hiwa et Patoch. Bon ok, ils bossaient pas des masses, mais au moins ils
étaient la avant midi. Ero natsu était en grande conversation avec
faery. Ce dernier certifié que l'art du pinceau 1 pixel faisait que la
vie mériter d'être vécu pendant que le premier prétendait que dieu
avait inventer la police d'écriture pour qu'elle soit vénérer comme son
égal.
Pendant ce temps Hiwa faisait mumuse avec la palette de
peinture de Mspaint et Patoch refaisait un nouvel applet. Le douzième
depuis le début du mois. ET là vous vous demandez. Pourquoi patoch
bosse sur un applet Java dans la section Infographie ? Simplement parce
que le directeur du service technique, Mottires, n'en pouvait plus de
voir sa tronche. Alors il lui envoie ses ordres par mail et le laisse
bosser ailleurs. Et comme il rend des services de temps en temps à
l'édition, on lui a mis un bureau a cet endroit.
En parlant du Mottires, nous allons le retrouver en pleine réunion de travail avec quelques collègues à lui. (dans le prochain chapitre)





Bisou à tous!

Retour

Commentaires

Ajouter un commentaire

Quelle est la somme de 5 et 3 ?